lundi 26 juillet 2010

Faire avancer le féminisme

Alertée par Floréal, je suis arrivée trop tard sur les commentaires désormais fermés de l'article de Christine qui relevait le ras-les-ovaires des femmes devant le machisme des articles de presse alternative (ah! bon ?) tels que celui paru dans Fakir.

La lecture des commentaires (masculins, faut-il préciser ?) prétextant le second degré, hurlant au moralisme et paternalisant que ce n'est pas comme ça qu'on fera avancer le féminisme révèle, une fois de plus que le macho-pénis -péniblus parvient péniblement au degré zéro de l'argumentaire.

Ceci dit, mon esprit de bricoleuse invétérée a été émoustillé: pensez-vous qu'on fera avancer le féminisme, loin de tout moralisme et dans la bonne humeur, en fabriquant une machine à faire de la purée de couilles de bitards ?




7 commentaires:

  1. Merci

    Pour ton esprit d'invention aussi :-DD

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour cette image : c'est exactement le hachoir à saucisse de ma mère, plein de (terribles) souvenirs d'enfance. :-))

    RépondreSupprimer
  3. oui, excellente idée ! Quand j'étais petite fille, j'avais très peur de la moulinette de Jean-Christophe Averty dans laquelle il mettait...des petites filles ! OK, des poupées mais pour un enfant, c'est pareil !
    Sale second degré qui terrorise même les enfants.

    RépondreSupprimer
  4. Elles devraient se cotiser pour en offrir un aux auteurs épinglés , c'est moins cher qu'un abonnement et ça leur ferait un petit souvenir...

    RépondreSupprimer
  5. @ Christine et Hypathie

    De rien ... faut dire que "la machine à enculer les gonzesses" m'est restée en travers de la gorge ainsi que les commentaires d'une mauvaise foi rarement atteinte.

    "La machine à faire les saucisses", j'y ai pensé aussi ainsi que "la trayeuse à bite de macho" et "la machine à faire des sacs en peau de zob de phallocrate". La méchanceté c'est ce qu'il y a de plus facile contrairement à ce qu'ils croient devant les "trouvailles" dont ils tirent la plus grande fierté.

    Hypathie, tu as dû souffrir devant cette machine à saucisses. Pour une (future à l'époque ?) végétarienne :(

    RépondreSupprimer
  6. @ Euterpe et Floréal

    C'est une excellente idée que de se cotiser pour leur en envoyer un exemplaire accompagné d'un petit mot.

    Je suis partante et prête à coordonner l'action si nécessaire.

    RépondreSupprimer

Votre commentaire n'apparaîtra qu'après validation de l'administratrice de ce blog.